Tokyo : jardins du palais impérial et marché du poisson

Qui dit empereur dit palais impérial. Celui de Tokyo ne se visitant que deux jours par an, nous nous rabattons sur son jardin oriental (qui se visite gratuitement). Le cadre de cet immense jardin tranche avec les grandes tours qui le jouxtent.

Pour tout dire, on a eu du mal à trouver une porte d’accès au jardin si bien qu’on en a contourné une bonne partie à pied.

On prend le métro direction Tsukiji où se tient le célèbre marché aux poissons. Apparemment les enchères sont déjà terminées quand nous arrivons. L’endroit ne nous semble pas très grand mais je suppose qu’il y a un certain nombre d’entrepôts dans le quartier. Le marché va bientôt déménager ! On pourra toujours dire qu’on l’a vu dans son ancienne configuration.

Autour du marché se côtoient petites échoppes et restaurants proposant, bien évidemment, des spécialités à base de poisson. On entre dans un restau (on fait en sorte d’en choisir un sans rabatteur et accueillant aussi des Japonais) où on commande des chirashi. Ils sont absolument délicieux et servis assortis d’un soupe de poisson.

A Tsukiji, les amateurs de coquilles Saint-Jacques ne seront pas non plus en reste.

On se promène ensuite dans le jardin de Hamarikyūteien.

On se dirige ensuite vers la tour de Tokyo en passant par le sanctuaire de Zojo-ji.

De couleur orange et blanche, elle ressemble un peu à la tour Eiffel. L’accès aux plate-formes d’observation est relativement onéreux. On choisit de se limiter aux boutiques de souvenirs ! A noter : la tour abrite un espace dédié au manga One Piece (l’entrée coûte 3 200 yens).

dsc01661

Notre point d’arrêt suivant est le complexe immobilier de Roppongi Hills. La Mori Tower accueille un très célèbre musée d’art.

Nous y visitons une très belle exposition consacrée aux représentations artistiques de l’univers. Les oeuvres présentées sont éclectiques (parchemin de Léonard de Vinci, ouvrages de Copernic, mandalas…) mais toujours en accord avec le thème.

On fait un détour par Tokyo Midtown, complexe immobilier aussi moderne que cossu.

On dîne dans un restau de nouilles que l’on pensait japonais mais que se révèle en fait être d’inspiration occidentale. Un peu décevant donc !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s