Où l’on visite un beau jardin

L’auberge de jeunesse SYHA de Ullapool est plutôt agréable et son personnel particulièrement sympathique. Nous dormons dans deux chambres distinctes (visiblement pas de dortoirs mixtes). Le souci, c’est que dans nos deux chambres ont sévi des tronçonneuses (= ronfleurs intempestifs) à cause desquelles la nuit n’a pas été très réparatrice. Nous prenons le petit-déjeuner de l’auberge (nous l’avions pré-commandé), qui est de type continental (et qui n’a rien d’exceptionnel).

Nous visitons le jardin botanique d’Inverewe que j’ai trouvé magnifique. L’entrée n’est cependant pas donnée (10,50 livres + 1 livre pour le stationnement).

 

On déjeune à la cafétéria attenante aux jardins : les soupes et les scones sont délicieux.

On met ensuite le cap sur Gairloch et le splendide Loch Maree. C’est en descendant de la voiture pour aller admirer ce loch que je découvre une tique accrochée en haut de ma cheville. Heureusement, j’ai dans ma trousse de toilette un tire-tique, outil grâce auquel le retrait de l’animal est relativement aisé. Je suppose que la bestiole et moi avons fait connaissance au jardin botanique. On a récemment beaucoup parlé de la maladie de Lyme, qui se transmet par l’intermédiaire d’une piqûre de tique infectée, ce qui m’a incitée à glisser ce brave tire-tique (que j’ai depuis des années et dont je ne m’étais encore jamais servie) dans mon sac. Si, après une piqûre, on ressent des maux de tête, des poussés de fièvre, des douleurs articulaires et musculaires, mieux vaut consulter et signaler la rencontre fortuite avec ladite tique.

 

La route entre Torridon et Shieldaig est très impressionnante. Entre les montagnes et les lochs, on a parfois l’impression d’être au milieu de nulle part. Néanmoins, à force de rouler, la jauge de carburant a baissé d’un seul coup, ou presque, de manière drastique et le problème, c’est que les stations service ne courent pas les rues. On arrive à Plockton à la Station Bunkhouse, où nous avons réservé deux lits, et on demande à la propriétaire où se trouve la station la plus proche. Il s’avère qu’elle se situe à Kyle of Lochalsh, c’est-à-dire à six miles de Plockton… On s’y rend en tentant d’adopter la conduite la plus économique possible. On rallie Kyle tant bien que mal mais là, en arrivant à la station, on se rend compte que celle-ci ferme à 19 heures et que, pas de chance, il est 19 heures passé de cinq minutes ! Heureusement, un gars qui répare sa voiture derrière la station nous dit que le gérant n’est pas encore parti car sa voiture est toujours garée quelques mètres plus loin. On frappe et il vient nous ouvrir. Il nous laisse gentiment faire le plein et heureusement, parce qu’après calcul, il ne restait qu’un demi litre d’essence dans le réservoir ! Bref, mieux vaut garder à l’esprit que l’approvisionnement en carburant dans les Highlands n’est pas toujours optimal et que trop attendre pour faire le plein peut réserver quelques surprises.

On achète des victuailles dans un supermarché à Kyle pour cuisiner dans notre lieu de villégiature. La Station Bunkhouse (ainsi nommée car elle donne sur la gare) est une sorte de chalet avec plusieurs chambres de lits superposés. La cuisine est bien équipée et, cerise sur le gâteau, il y a le wifi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s