Les gorges du saut du tigre : suite et fin

Après une bonne nuit de sommeil, on se lève tôt pour reprendre le chemin du trek dès le lever du soleil, c’est à dire un peu après 07 heures. Avant ça, on mange un délicieux pancake au chocolat en guise de petit-déjeuner. On marche une heure et demi pour atteindre la Half Way Guesthouse où nous rachetons de l’eau. Cette maison d’hôte a l’air très sympa mais j’ai eu un petit coup de cœur pour la Tea Horse Guesthouse, notamment parce que l’accueil y est charmant (bouteille d’eau offerte à l’arrivée, Snickers donné au moment du départ).

Sur le sentier, les beaux points de vue s’enchaînent (montagnes, cascades) ainsi que les rencontres avec les chèvres et les chevaux (des habitants proposent, moyennant finance, d’y hisser les randonneurs fatigués).

3 heures 30 après notre départ de la Tea Horse Guesthouse, nous arrivons à la célèbre Tina’s Guesthouse d’où partent les bus pour Lijiang et Sangri-la (on peut acheter les billets à la Tea Horse). C’est l’heure de descendre dans les gorges ! On laisse le sac à la maison d’hôte avant de monter à bord d’un mini-bus qui nous amène au point de départ de la rando. Pour atteindre les gorges, il faut compter 45 minutes de descente assez abrupte et payer, au départ du sentier, 15 yuans par personne (plus on avance, plus il faut ouvrir le porte-monnaie !).

On atteint les plateformes qui permettent d’observer au plus près les gorges. Le courant est particulièrement impressionnant.

Pour remonter, deux solutions : emprunter le même chemin qu’à l’aller ou se hisser sur les barreaux d’une échelle juchée à flanc de falaise. La seconde option est plus courte et vous coûtera 15 yuans. L’échelle fait un peu peur, néanmoins on s’y lance. Si comme moi vous avez le vertige, regardez droit devant vous en vous concentrant sur chaque barreau et tout ira bien ! Si vous ne sentez pas l’échelle, un chemin alternatif existe (les droits d’accès sont également fixés à 15 yuans). Au sortir de l’échelle, il faut marcher encore un peu pour retrouver la Tina’s Guesthouse. Pour nous remettre de nos émotions (et de la chaleur car le soleil tape), on se commande le deuxième pancake au chocolat de la journée. A 15 heures 30, le bus part et environ deux heures plus tard, nous sommes de retour à Lijiang où, accompagnés d’un Coréen rencontré la veille, nous marchons en direction de la Mama Naxi’s Guesthouse. Nous décidons d’y rester dormir (cette fois, il s’agit d’une chambre avec lit double et salle de bain privative ; prix : 100 yuans) et dîner (la qualité du repas n’a pas baissé, loin de là !). Fatigués par ces deux jours de rando, nous ne faisons pas long feu. Nous décidons de prendre le train tôt demain matin pour Dali. Conséquence fâcheuse : nous ne visiterons pas la vieille ville de Lijiang.

Bilan du trek des gorges du saut du tigre :

  • pas si difficile que le laisse entendre ce bon vieux Lonely Planet (pour preuve, un randonneur affaibli s’en est sorti)
  • prévoir de bonnes chaussures de rando et des vêtements pour se protéger à la fois de la chaleur et du froid (car en montagne, le temps est vite changeant)
  • à part peut-être en haute saison, il n’est, à mon sens, pas nécessaire de réserver les hébergements
  • de l’eau et de la nourriture sont disponibles tout au long du chemin
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s