On était parti pour aller à Guilin sauf que…

On dort très bien à l’hôtel Jade Emu. Le soir, il y a pas mal d’ambiance grâce notamment au billard. La salle de bain a cependant le même problème que rencontré précédemment, à savoir une mauvaise évacuation de l’eau de la douche (conséquence : la salle de bain prend une forte odeur d’humidité).

Vers 07 heures 20, on descend au bar dans l’idée d’y prendre le petit-déjeuner mais le personnel n’est visiblement pas encore arrivé. On mange donc quelques biscuits dans la chambre avant de monter dans le bus en direction de la gare. Là-bas, nous achetons les billets pour Guilin. En fait, suivant les conseils du guichetier, on prend seulement celui pour Kunming où nous devrons changer de gare pour poursuivre notre périple ferroviaire et acheter le billet pour Guilin. Dans le train pour Kunming, il n’y a malheureusement plus de couchettes. Nous nous demandons à quelle sauce nous allons être mangés pour ce trajet de plus de cinq heures. Réponse : bloc de six couchettes, les huit passagers s’assoient sur celles du bas le dos contre le mur. Ce n’est certes guère très confortable pour le dos mais c’est moins pire que les sièges dont nous avaient parlé les Belges dans le bus pour les gorges du saut du tigre. Comme hier, la musique résonne dans la voiture (il existe, au milieu de la voiture, un bouton pour la couper ; je l’ai actionné mais j’ai l’impression que les gens m’ont regardée bizarre donc j’ai aussitôt fait machine arrière).

Nous ne sommes pas au bout de nos peines après ces presque six heures de trajet ! Arrivés à Kunming, nous décidons de prendre le métro pour rejoindre la gare du Sud. La bouche de métro n’est cependant pas située dans la gare, comme c’est souvent le cas en Europe ou au Japon. Il faut sortir de la gare pour prendre le métro. Nous explorons les environs et demandons le chemin à des passants qui ne nous comprennent pas. Nous galérons et finissons par monter dans un taxi. Problème : la dame ne parle pas du tout anglais et ne semble pas saisir où nous voulons aller, bien que nous lui montrons l’endroit sur Google Map. Malheureusement, malgré un appel à une de ses collègues qui a quelques notions d’anglais, elle nous ramène à notre gare de départ… Le souci, c’est que le temps passe et qu’il faut se rendre à l’évidence, nous n’aurons pas assez de temps pour atteindre la gare du Sud et acheter les billets. Conséquence fâcheuse, nous allons perdre une deuxième journée après celle passée à Abou Dabi. Nous préférons modifier notre programme et abandonner l’idée de visiter Guilin et ses environs si c’est pour y passer un temps très réduit (il faut dire aussi que les trains pour Guilin ne sont guère nombreux). A la place, nous resterons deux jours dans la capitale du Yunnan.

C’est un peu dépités que nous nous dirigeons vers la Kunming Upland Youth Hostel qui est néanmoins des plus agréables.

On paye 228 yuans pour une chambre privative de deux lits simples (nous avions réservé un hôtel à Guilin via Booking car le train devait arriver en fin de soirée, réservation qu’il était cependant trop tard pour annuler), ce qui est relativement cher pour la Chine. Fatigués par cette journée assez stressante, nous dînons à l’auberge.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s