Voyager dans l’Empire du Milieu est inoubliable à bien des égards. Je dois avouer que faire du tourisme dans ce pays n’a pas toujours été pour moi chose facile. Déjà, la barrière de la langue est plus handicapante que ce que j’avais imaginé. Même si la plupart des gens sont charmants, communiquer avec eux est une autre paire de manches ! Cela étant dit, il est tout à fait possible de voyager en Chine sans parler un mot de mandarin ou de cantonnais (et nous en sommes la preuve vivante !).

Avant de partir, nous avions dessiné une ébauche de programme mais je crois qu’en Chine, sans doute un peu plus qu’ailleurs, il faut être pragmatique. Il est vrai que notre parcours a dès le départ été chamboulé en raison du changement d’horaire du vol Paris / Abou Dabi (et ce même si l’escale forcée à Abou Dabi n’a pas été désagréable) et de la correspondance manquée pour Chengdu qui s’en est suivie. Avec un jour de moins en Chine, nous avons dû modifier certains de nos plans. La relative mésaventure du taxi à Kunming nous a également conduit à adapter l’itinéraire prévu. Bref, n’ayez pas peur des plans B.

Le début du séjour a été marqué par des conditions météo un peu difficiles (froid, pluie). Ajoutez à cela les différences culturelles entre l’Europe et la Chine et vous obtenez un début de séjour en demi-teinte. En fait, j’ai l’impression que les vacances ont vraiment commencé avec le trek des gorges du saut du tigre, que je ne pourrais que vivement recommander malgré le fait que le point de départ de celui-ci ne soit pas si aisément accessible.

Justement, au niveau des transports, nous avons choisi de privilégier le train et le bus au détriment de l’avion et du taxi (que nous avons quand même parfois pris). En plus de l’économie d’argent, prendre le bus et le train permet de rencontrer des locaux.

La Chine est un pays bon marché pour les Occidentaux. Si vous vous contentez de nourriture locale (qui est, de surcroît, délicieuse), vous n’exploserez pas le budget. A l’exception des établissements de luxe, l’hôtellerie est très abordable.

Je ne vous apprends rien, la Chine est un pays immense. Pour avoir un aperçu de toutes ses provinces, il faudrait pouvoir y voyager plusieurs mois durant. Si vous ne disposez, comme nous, que de quinze jours, l’idéal est peut-être de se limiter à une province ou à quelques grandes villes afin de limiter les aléas liés aux transports.

Entre ses paysages, ses monuments et sa culture, la Chine a assurément beaucoup à offrir. J’espère donc y retourner un jour !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s