Sacramento

Après une nuit de sommeil réparateur (décalage horaire oblige), on prend la route pour Sacramento. Le trajet nous prend environ une heure trente.

Pourquoi faire étape par Sacramento ? Principalement parce que la ville est située à mi-distance entre San Francisco et South Lake Tahoe, où nous avons prévu de nous rendre demain.

Sitôt arrivés, on entre dans un restau car le petit-déjeuner (il n’était pas possible de le prendre au motel) a été très sommaire. Nous optons, respectivement, pour une salade Caesar et une grosse assiette avec du boeuf, du poulet et des frites (rien que ça !).

P1000698

Sacramento est la capitale de la Californie, on passe donc devant le Capitole et le jardin le jouxtant, dans lequel gambadent d’adorables petits écureuils.

P1000701

Nous nous dirigeons ensuite vers le « California State Railroad Museum ». Ce musée est génial (si on aime les trains, bien évidemment), il retrace l’histoire de la Californie au travers de son chemin de fer. Y sont exposés de nombreux trains dans lesquels on peut monter. Des retraités (des chemins de fer californiens, peut-être ?) sont là pour répondre aux questions des visiteurs. On discute un peu avec eux, ils sont très sympas.

On va faire un tour dans le Old Sacramento où ont été restaurés des bâtiments tels qu’ils étaient en 1850. Effet Far West garanti !

P1000720

Nous entrons dans la boutique officielle des Kings de Sacramento, franchise de basket-ball avant de reprendre la voiture pour rejoindre l’hôtel. Sur la route, nous nous arrêtons dans un supermarché pour acheter quelques victuailles. Nous arrivons au « Days Inn Sacramento Downtown ». Le lit est un « king size » et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça fait vraiment grand quand on n’est pas habitué à cette taille. En ouvrant le tiroir de la table de nuit, je tombe sur une Bible (en fait, rien d’étonnant dans un pays religieux comme les Etats-Unis).

 

Californie